Carême avec l’Eglise mennonite de Lamorlaye

L'Eglise mennonite de Lamorlaye a ouvert un blog pour "Cheminer ensemble vers Pâques".

Chaque jour depuis le début du Carême (18 février), des textes, des images, des pensées et des prières sont proposés, pour avancer vers Pâques, dans une démarche communautaire "en ligne".

A découvrir et à vivre !

News N°4 février 2015

News-N4

Chers amis,
Nous voudrions commencer cette nouvelle lettre par remercier du fond du coeur ceux qui nous ont soutenus suite aux récentes « nouvelles express ». Une carte, un mail, un téléphone, un skype, ont rendu notre séjour à l’hôpital bien plus supportable. C’est avec reconnaissance que nous vous écrivons cette lettre de nouvelles depuis chez nous à Baan Kapeu. Pendant ce temps, Joakim profite de son genou rétabli pour transporter des objets, pousser, tirer… marcher ! C’est beau de le voir à nouveau dans son élément après tant de temps vécu loin de la maison.

News N°4 février 2015

News-N4

Chers amis,
Nous voudrions commencer cette nouvelle lettre par remercier du fond du coeur ceux qui nous ont soutenus suite aux récentes « nouvelles express ». Une carte, un mail, un téléphone, un skype, ont rendu notre séjour à l’hôpital bien plus supportable. C’est avec reconnaissance que nous vous écrivons cette lettre de nouvelles depuis chez nous à Baan Kapeu. Pendant ce temps, Joakim profite de son genou rétabli pour transporter des objets, pousser, tirer… marcher ! C’est beau de le voir à nouveau dans son élément après tant de temps vécu loin de la maison.

Prédication d’Éric B. du 22 février 2015


[download]http://eglise.ruche.menno.fr/wp-content/uploads/2015/02/2015_02_22_Eric_B.MP3[/download]

Ils en parlent – Paroles et prières pour le culte

Le journal Réforme a publié une recension du dernier Dossier de Christ, "Paroles et prières pour le culte", dans son édition du 5 février 2015.

"Un pasteur de paroisse n'est pas quelqu'un qui prêche tous les dimanches, c'est un homme, une femme, qui prêche trois cent fois devant la même communauté. C'est pour ne pas se répéter qu'il a besoin d'être formé théologiquement. Ce qui est vrai de la prédication l'est de la liturgie. Une parabole de l'Evangile dit : « Tous scribe instruit du règne des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes » (Mt 13.52). En liturgie, les Eglises ont un trésor de tradition qu'elles doivent associer avec la création de choses nouvelles. Dans ce domaine, nous pouvons saluer les Editions Mennonites qui publient un recueil de Paroles et prières pour le culte.
Ce recueil se présente comme une boîte à outils qui propose une soixantaine de textes qui correspondent aux différents temps du culte : l'accueil et l'ouverture, la louange, la repentance et le pardon, la confession de foi et la consécration, l'offrande, l'intercession et, enfin, l'envoi et la bénédiction. Nous serons plus ou moins sensibles selon les textes mais nous ne pouvons que nous réjouir de voir s'enrichir le trésor mis à la disposition de tous les animateurs de culte.
Plusieurs textes sont inspirés de récits bibliques, d'autres viennent des auteurs mennonites historiques comme Menno Simons ou contemporains comme John Yoder. Une Eglise qui enrichit sa liturgie est une Eglise vivante qui enrichit en même temps toutes les traditions.
L'introduction se termine par un souhait :
« Priez sans cesse, dit Paul aux Thessaloniciens. Puisse ce recueil nous aider à renouveler notre manière de prier, en communauté et individuellement ! » Comment ne pas partager ce voeu."

Emile Simon, Réforme, 5 février 2015

Pour commander ce livre, cliquez ici.

Le fauteuil vide

Soeur-CristinaLa pochette du nouveau CD de Sœur Cristina, la religieuse gagnante de l’émission italienne « The Voice » a retenu mon attention. Elle y pose à côté d’un gros fauteuil vide. Quand on l’interroge à ce sujet, voici ce qu’elle explique : « C’est pour laisser la place à quelqu’un de plus important que moi… et aussi pour montrer que chacun peut être accueilli à un moment de sa vie. » Alors que le principe même de l’émission est de devenir « THE Voice » (LA voix), l’attitude de sœur Cristina dénote. Elle rappelle qu’elle n’est que la servante de celui qui mérite le grand fauteuil. Par grâce, elle peut se tenir à côté.

Le fauteuil du Maître laissé libre est disponible pour accueillir ceux qui se savent « pauvres », pour ceux qui en ont besoin. Jésus n’a eu de cesse d’accueillir et d’insuffler l’espérance à ceux qui croisaient sa route. Il a quitté le grand fauteuil pour accueillir et se mettre au service de ceux qui en avaient besoin (Ph 2.6-11). à sa suite, les chrétiens sont appelés à recevoir son Esprit et à pratiquer l’hospitalité envers tous. La puissance du royaume des cieux se manifeste lorsqu’à la suite de leur Maître, les chrétiens se préoccupent de l’accueil et du service des étrangers, des démunis, des malades et des pauvres, des affligés et des personnes en deuil. Ils proclament ainsi la justice de Dieu.

Quelle magnifique image d’un accueil à double sens : l’accueil de Dieu et l’accueil des autres qui se trouvent au cœur de l’évangile! Les recommandations de l’apôtre Paul trouvent là une résonance tout particulière : « Accueillez-vous les uns les autres, comme le Christ vous a accueillis pour la gloire de Dieu » (Rm 15.7). Quand nous réalisons que le Christ nous a accueillis « jusqu’au bout », cela nous questionne au sujet de nos relations les uns avec les autres : où sommes-nous assis ? Dans le fauteuil confortable en maître de notre vie ou à côté ? Si nous sommes assis à côté du fauteuil vide, qui le remplit en attendant ? Lorsque nous nous accueillons les uns les autres comme le Christ nous a accueillis, Dieu est glorifié et le royaume des cieux se rapproche.

« Heureux ! Le Sermon sur la montagne pour aujourd’hui » !

Un nouveau Dossier de Christ Seul est sous presse : "Heureux ! Le Sermon sur la montagne", par John W. Miller.

Ce livre propose une école de disciples à partir du Sermon sur la montange. Dans des temps où le respect d'autrui et la non-violence sont bafoués, le Sermon sur la montagne, l'un des plus célèbres discours de Jésus, revêt une actualité brûlante. La réédition du livre de John Miller, Heureux !, en offre une compréhension renouvelée et pertinente pour aujourd'hui. C'est un commentaire très accessible, dont la particularité est de proposer de refaçonner notre quotidien à partir des propos mêmes de Jésus, sans reporter l'application du Sermon sur la montagne à la fin des temps, sans nous laisser écraser par un sentiment d'impuissance...

Ce livre est co-édité par les Editions Je Sème (Suisse) et par les Editions Mennonites. C'est la réédition d'un livre paru en 1981 dans les Cahiers de Christ Seul.

A découvrir et à commander bientôt !

news février 2015

fevrier-2015

Bonjour à tous, je profite de ce premier week-end de repos pour vous envoyer quelques nouvelles ! Comme vous pouvez vous l’imaginer, la formation avant notre départ pour les nations est vraiment très intense, nous avons rarement du temps libre ! En général, la journée débute vers 6 :30 avec 1 heure de temps personnel avec Dieu, puis petit déjeuner vers 7 :30 et début des activités vers 8h, 8h30, jusqu’au soir avec des réunions allant parfois jusqu’à 22h ! La plupart du temps, nous avons des enseignements concernant, par exemple comment préparer une
prédication, comment partager son témoignage, etc… Nous avons aussi des semaines de pratique, pendant lequel nous devons organiser des activités pour les enfants des townships, ou aller en ville et essayer de partager notre Foi avec des inconnues. J’apprécie vraiment le fait que nous avons toujours l’opportunité de tester ce que nous apprenons. Ci-dessous, je vais essayer de vous expliquer brièvement les premières semaines de cette aventure :

pdfLa suite de la news1.1 Mo

 

news février 2015

fevrier-2015

Bonjour à tous, je profite de ce premier week-end de repos pour vous envoyer quelques nouvelles ! Comme vous pouvez vous l’imaginer, la formation avant notre départ pour les nations est vraiment très intense, nous avons rarement du temps libre ! En général, la journée débute vers 6 :30 avec 1 heure de temps personnel avec Dieu, puis petit déjeuner vers 7 :30 et début des activités vers 8h, 8h30, jusqu’au soir avec des réunions allant parfois jusqu’à 22h ! La plupart du temps, nous avons des enseignements concernant, par exemple comment préparer une
prédication, comment partager son témoignage, etc… Nous avons aussi des semaines de pratique, pendant lequel nous devons organiser des activités pour les enfants des townships, ou aller en ville et essayer de partager notre Foi avec des inconnues. J’apprécie vraiment le fait que nous avons toujours l’opportunité de tester ce que nous apprenons. Ci-dessous, je vais essayer de vous expliquer brièvement les premières semaines de cette aventure :

pdfLa suite de la news1.1 Mo

 

Prédication de Yann K. du 15 février 2015