Février 2016

logo 2015Février 2016                 FLASH INFO

FRANCE


ATB France (SIL / Wycliffe) : Karine Bernd et Fabienne Ruche présentent cette mission créée à l’origine pour traduire la Bible mais qui, aujourd’hui, intervient dans d’autres domaines : alphabétisation, développement communautaire, formation en traduction et linguistique pour les traducteurs locaux, … ce qui élargit le spectre des besoins en personnel. 1.800 langues (dont 47 en Europe) n’ont pas leur traduction de la Bible aujourd’hui.


Proclam :

Deux nouveaux camps sont prévus cet été à Ussel (Corrèze) et à Bethoncourt (City Station, en partenariat avec JPC). On recherche un responsable pour les SDR (spectacles de rue).


GTMF - Equipe Pontarlier

: Reconnaissance pour le bon déroulement des activités (club d’enfants, actions autour de Noël). Une candidature pour le poste de pasteurimplanteur à mi-temps est à l’étude.

La suite du Flash Info138.68 Kopdf

Histoire de loups et de bergers

structure meuteCette image qui illustre le déplacement d’une meute de loups a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux ces dernières semaines. Les trois premiers loups sont encerclés en jaune. Contrairement à ce que l’on pourrait penser ce ne sont pas les loups dominants, dits « alpha », mais les plus vieux ou les plus malades. Le groupe avance à leur rythme. Les loups savent que si les plus faibles marchaient derrière, ils seraient vite distancés par la meute ou ils seraient des proies faciles lors d’une attaque. Ils sont donc suivis par cinq loups forts et puissants (entourés en rouge) qui peuvent les protéger du danger. Ensuite, il y a le reste des loups, puis à nouveau cinq loups forts et puissants et enfin, tout derrière, « l’alpha » chef de meute. Depuis sa position, il contrôle le groupe, décide de la direction à prendre et anticipe les attaques des adversaires. L’ensemble de la meute avance donc au rythme des faibles, sous la protection des plus forts et avec la direction donnée par un leader qui veille à la bonne coordination de la meute.

Cette image m’a beaucoup interpelée concernant le leadership au sein de l’Église. Dans beaucoup d’Églises, on s’imagine le pasteur – ou le groupe d’anciens – comme un chef charismatique qui avance avec une vision claire dans une direction entraînant le troupeau à sa suite. Le pasteur est alors comme un PDG qui dirige son entreprise. Seulement que se passe-t-il quand un des membres est faible, souffre, se pose des questions existentielles ou ne peut tenir la cadence ? Un tel leadership est stimulant pour les forts, mais laisse souvent les faibles sur le carreau. Certains seront stimulés à « rattraper la meute », mais d’autres se retrouveront distancés et ultimement abandonnés en position de vulnérabilité.

A quoi ressemblerait une Église qui avancerait au pas des plus faibles ? Cette idée est assurément à contre-courant dans notre société. Cela implique une vision claire de l’appel de l’Église : protéger les plus vulnérables au nom de Dieu et permettre que le peuple de Dieu puisse arriver ensemble à bon port. L’Église est un peuple où les forts encouragent les plus faibles à continuer leur route, par des paroles, des prières, des gestes, et de l’aide concrète. La vie est ainsi faite que les « forts » peuvent passer par des phases où ils auront besoin d’être soutenus et que les « faibles » ne le sont pas éternellement. L’Évangile montre à quel point ces catégories de forts et de faibles se confondent dans une vie de foi ! Cela veut dire que tous peuvent bénéficier de la dynamique de cette vie communautaire par la grâce de Dieu. Quelle belle vision : une Église qui sait questionner ses projets ou au contraire innover pour que ceux qui peinent puissent y trouver leur place et être entourés et encouragés ! Dans une telle Église, le rôle des responsables, les « loups forts », est de veiller à la bonne marche du troupeau et à avertir des dangers éventuels qui le menacent. Soyons convaincus que Dieu, l’ultime alpha marche lui-même à notre suite, nous guidant et nous avertissant des dangers.

Ils en parlent – Ralentis, fais du temps ton ami… de Frédéric de Coninck

Couv3-2015

Frédéric de Coninck présentera son livre « Ralentis, fais du temps ton ami… » dimanche 6 mars 2016 sur France 2 (Présence protestante) dès 10 heures, dans le cadre de la séquence (plutôt en début d’émission) « Protestants… parlons-en ! », le rendez-vous de l’actualité du protestantisme.

Ce Dossier de Christ Seul paru en novembre 2015 est disponible dans la boutique (avec sa table des matières).