Salomé Haldemann

Salomé Haldemann

J’ai 28 ans, je suis membre de l’Eglise Evangélique Mennonite de Strasbourg-Illkirch et travaille en tant qu’ergothérapeute dans un Institut d’Education Motrice à Strasbourg. Je souhaite partir aux Philippines pour servir dans l’ONG Peace Builders Community : Lien vers le site

Peace Builders Community (PBCI) est une petite ONG qui travaille pour la paix et la réconciliation aux Philippines. Ils sont basés à Davao, la capitale de Mindanao. J’ai rencontré Daniel et Joji Pantoja les fondateurs de PBCI en mai 2012 aux réunions des Commissions et du Conseil Général de la Conférence Mennonite Mondiale (Daniel est membre de la commission Paix). Nous avons discuté de leur travail et le courant a bien passé. Nous nous sommes ensuite recroisés à la Conférence Mennonite Européenne, puis à l’église mennonite de Strasbourg où ils partageaient leur travail et leurs projets, et enfin par hasard ( ?) à la gare de Strasbourg. Chaque rencontre était l’occasion d’une conversation très intéressante.

Daniel a grandi aux Philippines et a plus tard déménagé avec sa femme Joji au Canada, où il a suivi des cours de théologie et découvert la théologie anabaptiste. Il a été très touché par notre théologie de paix et l’a faite sienne. Après plusieurs années au Canada, il a senti que Dieu l’appelait à retourner aux Philippines pour y mettre en action la théologie qui lui parlait tant. J’ai beaucoup aimé rencontrer quelqu’un qui était devenu mennonite par choix, pour la théologie, plutôt que par tradition.

PeaceBuilders présentent leur mission principale comme celle de consultants en paix et réconciliation : les membres de PBCI sont amenés à jouer un rôle de médiateur dans les conflits, entre des familles, des communautés ou même en milieu armé. Par ailleurs, PBCI propose des formations en transformation des conflits. Le rêve de PBCI est d’équiper ainsi des volontaires dans chaque province des Philippines.

PBCI est encore un petit groupe, mais cherche à tisser des liens avec les différents pays de la Conférence Mennonite Mondiale. Suite à nos quelques rencontres, Daniel et Joji m’ont contactée pour me proposer de servir avec eux. J’ai été enthousiasmée de leur demande : j’aime énormément l’idée d’une théologie de la paix mise en pratique à ce point, et souhaite autant soutenir ces initiatives qu’apprendre de leur pratique. J’ai pris un temps de réflexion, demandé autour de moi un soutien dans la prière, et j’ai maintenant à cœur de partir.

Nous avons échangé plusieurs mails avec PBCI. Leur activité est soutenue par les bénéfices d’une organisation-sœur, Coffee for Peace : Lien vers le site. Coffee for Peace forme des membres des tribus indigènes à la culture du café, qui est acheté ensuite à prix équitable et servi dans un salon à Davao. PBCI me propose de m’inscrire dans ce projet-là, pour participer à la formation des cultivateurs de café (après m’y avoir préalablement formée, bien sûr). Je réfléchis à un départ en novembre ou décembre 2013, pour une durée de 12 à 18 mois.

philippines