Titre : L’Eternel regarde au coeur
L’expérience de physico-chimie en quelques mots : 2 gros points noirs de stylo feutres au bas d’un morceau de papier – qui semblent à première vue identiques – se révèlent après un moment (30-40 minutes) être bien différents. L’apparence est trompeuse…
Texte biblique associé : par ex. 1 Samuel 16.7
Chant associé : par ex. JEM Kids 92 « L’Eternel regarde au coeur »

Cette expérience n’est pas du tout dangereuse – que du papier, des stylos feutres et de l’eau ! Les puristes parleront d’expérience de physico-chimie, comme il n’y a pas de changement au niveau matière / molécules, comme il y a dans une expérience de chimie.

Matériel

– papier buvard
– différents feutres noirs (de différentes marques, donc encres différentes)
– eau (du robinet)
– verre, ou support plus élaboré (voir photo ci-dessous) s’il faut en faire plusieurs (afin de les distribuer par exemple à la fin de l’expérience)

Préparation

– couper du papier buvard en bandelettes (dans cet exemple 5 x 16 cm), ou plus larges dans la phase de test
– faire des points d’env. 3-5 mm de large avec les différents feutres noirs à tester, à env. 1.5-2 cm du bas du papier buvard, à min. 1 cm les uns des autres
– poser le papier buvard de manière verticale dans un récipient contenant un fond d’eau – attention : la surface de l’eau doit être inférieure d’env. 1 cm à la position des points noirs. Il faut que l’eau, par capillarité, puisse « entraîner » la tâche sans la diluer dans le réservoir d’eau
– attendre env. 30-40 minutes (dépend de la hauteur de la bandelette), afin que les différents constituants de l’encre noire se séparent
– le but de la préparation préalable à la maison est de trouver 2 sortes de stylos feutres, dont la couleur noire se « décompose » de 2 manières différentes
– préparer ensuite le nombre de bandelettes nécessaires, le cas échéant préparer par exemple un verset à coller en haut (1 Samuel 16.7 dans notre exemple)
– sur chaque bandelette, faire les 2 points larges en bas, à env. 1-2 cm l’un de l’autre.

Présentation

Etape 1. Présenter une bandelette vide, faire les 2 points, demander à l’audience s’ils voient une différence entre les deux. Réponse : non…

Etape 2. Déposer la bandelette (ou les bandelettes) de manière verticale dans le fond d’eau (voir ci-dessus, « préparation »), et attendre les 30-40 minutes. On peut par exemple lors du culte avoir un moment de chant pendant ce temps.


photo 1 : ce support fait-maison (grille métallique, morceaux de bois, couvercle retourné de caisse en plastique) permet le support de pas mal de ces « signets ».

Etape 3. Sortir la (les) bandelette(s) de l’eau, et faire observer ce qui s’est passé : le noir est parfois composé de bleu, rouge, violet… sans noir ! Parfois, il reste noir. Ou du moins il reste du noir, et une autre couleur en sort… (à adapter suivant ton cas !).

– Application : avec nos yeux, on ne voit pas correctement – mais Dieu nous voit réellement comme on est. L’Eternel regarde au coeur, et voit si le noir est réellement noir, ou est formé de couleurs !

– Prière : par exemple « Aide-moi Seigneur à regarder avec les mêmes yeux que toi. »

Astuces

– ne pas faire les points à moins de 1-1.5 cm du bord : un « effet de bord » peut perturber la chromatographie.

– les distribuer en fin de culte ou d’animation – cela fait de beaux marque-pages, non ?

Rangements

Facile, rien de particulier !

Une question, un commentaire ? Merci de m’écrire à chimie@lucalexis.ch

Luc Alexis Leuthold, chimiste
février 2019