Prédication du 1er novembre 2015 | Fritz G. | Jacques 2.14-26