Prédication du 31 janvier 2016 | Richard J. | 1 Pierre 3.8-9